Cauvaldor définit sa stratégie agricole et alimentaire

Dans le cadre du projet alimentaire territorial (PAT) lancé par la communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne (Cauvaldor), le groupe de travail pluri acteurs concernés par ce projet (agriculteurs, artisans, élus, responsables associatifs…) s’est réuni lundi 16 septembre à la salle des fêtes de Lavergne. Dominique Malavergne, élu et référent du PAT, explique : «Les PAT sont des projets qui ont pour objectifs de permettre d’unir de multiples initiatives en rapprochant les acteurs locaux (producteurs, transformateurs, distributeurs, collectivités territoriales et consommateurs) dans une démarche partagée et co-construite. Ils doivent répondre à des questions telles que : comment souhaitons-nous nous alimenter à l’avenir au niveau de la communauté ? Comment développer l’approvisionnement local au niveau de la restauration scolaire, des Ehpad… ? Que propose-t-on aux touristes ?…».

Sept journées

Pour mener à bien le projet, Jean-François Deschamps, chargé de mission, a été recruté par Cauvaldor. Il explique que son rôle est de mettre en réseau les différentes parties prenantes, coordonner les initiatives locales et jouer un rôle de facilitateur, puis proposer un plan global d’actions et le soumettre aux partenaires. Cauvaldor a aussi choisi l’Adefpat (Association pour le développement par la formation, des projets, acteurs, territoires) pour l’accompagner dans le projet et définir la stratégie du territoire. Marie-Claire Girier, intervenante de l’Adefpat, animatrice de la journée, précise que cette troisième journée d’une série de sept, avait comme objectif la validation des enjeux et les premières pistes d’action : maintenir et développer l’offre de produits locaux ; sensibiliser tous les habitants et accompagner le changement de pratiques alimentaires ; favoriser l’accès aux produits locaux ; favoriser l’interconnaissance des acteurs de l’alimentation et le maillage territorial, valoriser le patrimoine alimentaire du territoire. Elle a aussi été l’occasion de revenir sur une enquête qui a été menée à destination des exposants des marchés du territoire de Cauvaldor

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.