Figeac signe un contrat bourg-centre avec la région

La ville vient de décrocher un nouveau dispositif déployé dans les territoires par la région Occitanie qui s’engage ainsi, avec des communes jouant un rôle de centralité sur leur territoire, à accompagner dans les quatre ans des projets portant sur le cadre de vie, la valorisation du patrimoine, le développement économique et touristique, le logement ou encore les services publics de proximité. «Ce contrat bourg-centre est très important pour nous», a salué hier le maire de la ville, André Mellinger insistant sur la complémentarité de ce contrat avec les autres dispositifs déjà mobilisés comme le plan national Action cœur de ville.

Du sur-mesure

À ses côtés, la vice-présidente de la région, Florence Brutus qui avait fait le déplacement n’a pas manqué de souligner le dynamisme figeacois : «Ici à Figeac, vous avez une telle synergie que vous savez mettre autour de la table tous les partenaires». L’élue a insisté sur l’enjeu de ce dispositif qui permet de répondre aux besoins spécifiques locaux, notamment en zone rurale : «C’est de la coconstruction avec vous, du sur-mesure». Président à la fois du PETR et du Grand Figeac, son collègue à la région Vincent Labarthe a rappelé l’importance de cette opportunité et s’est réjoui de l’engagement de seize communes du territoire Figeac-Quercy vallée de la Dordogne dans la démarche.

Pour la signature officielle hier, Serge Rigal président du département, Danielle Deviers présidente du CAUE et les représentants de l’Etablissement public foncier et de la Banque des territoires étaient présents ainsi que la sous-préfète de Figeac, Laurence Tur, pour qui la priorité, «le maître-mot», est l’attractivité.

 
 

11 contrats approuvés dans le Lot

Dans le Lot, 33 communes sont engagées dans la démarche, 11 contrats ont été approuvés dont Figeac et Gramat mais aussi Vayrac, Bretenoux, et Souillac. La prochaine signature aura lieu début décembre à Castelnau-Montratier dans le sud du département. À l’échelle de la région, sur les 758 communes éligibles à ce contrat «bourg-centre», 450 ont fait connaître leur intention de s’engager dans la démarche, 207 contrats ont été approuvés concernant 229 communes (un seul contrat peut concerner plusieurs communes) et 200 contrats sont en cours d’élaboration.

Audrey Lecomte La Dépêche

Les bourgs-centres locomotives des territoires ruraux

Pour booster le développement des territoires ruraux, la Région veut s’appuyer sur les bourgs-centres, ces communes de taille variable ayant en commun d’être le centre névralgique de tout un territoire.

Il s’agit de dynamiser des bassins de vie ruraux en attirant des entreprises et de maintenir ou attirer la population; l’intervention de la Région soutiendra les projets d’amélioration de l’habitat et du cadre de vie. Il s’agit aussi de maintenir les services de santé, d’enfance, d’équipements sportifs, culturels ou encore touristiques.

Ce dispositif s’adresse aux territoires suivants :

  • communes dites « villes centres » des bassins de vie ruraux tels que définis par l’INSEE en 2014.
  • communes de plus de 1 500 habitants ayant la fonction de « pôle de services de proximité » grâce à une certaine offre de services en matière de commerce et d’équipements.
  • communes de moins de 1 500 habitants (anciens chefs-lieux de canton) mais considérées tout de même comme des « pôles de services » car offrant également des services de proximité dans des zones rurales de faible densité démographique.

Extrait du portail de la région

 

3 commentaires pour “Figeac signe un contrat bourg-centre avec la région

  1. Tabridulot46
    vendredi, 8 novembre 2019 à 19:06

    Et Gourdon a t il fait une demande ? La ville en aurait bien besoin….et pourtant on y consomme le plus que l’on peut. De beaux efforts d’embellissement ont été réalisés mais il faudrait que les commerces réouvrent après les départs en retraite….

  2. Jeanlie
    vendredi, 8 novembre 2019 à 22:19

    Pour info, la région Occitanie a validé le 7 juin dernier le contrat « Bourgs centres » présenté par la CCQB et les communes de St Germain du Bel-Air, Le Vigan et Gourdon.

    Les actions du contrat (32 au total) sur la période de 2019-2021 visent à valoriser le patrimoine historique et architectural de Gourdon, à qualifier les espaces publics des 3 centres-bourgs, à améliorer la qualité des logements grâce à des incitations financières, à soutenir le commerce de Centre-Bourgs, à améliorer l’offre d’équipements scolaires, sportifs et de santé, à développer les itinéraires cyclables et à favoriser les alternatives à la voiture individuelle.
    Outre la Région, le Département et le PETR du Grand Quercy sont partenaires du contrat.
    Vous trouverez un article complet dans le dernier journal de la CCQB. Il a été distribué dans toutes les boites aux lettres du territoire. Vous le trouverez également sur https://fr.calameo.com/read/004539550862eb5ea7082

  3. jevouslis
    vendredi, 8 novembre 2019 à 23:15

    Désolé je ne trouve l’information du contrat Bourg-centre pour Gourdon ni sur Google ni sur la Dépêche, on aurait été très heureux de la publier. Merci à Jeanlie d’avoir prévenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.