Gigouzac se mobilise pour sauver Le bar-restaurant « Chez Régine »

Après 20 ans de service, Régine Andrieu, propriétaire du bar-restaurant « Chez Régine »  en centre bourg de Gigouzac prend une retraite bien méritée. Ce lieu de vie incontournable est le dernier commerce de la commune. En septembre dernier, plus de 100 personnes avaient répondu présentes à la dernière mique préparée par Jean Mossalgues, cuisinier du restaurant.

 

Aussi, l’équipe municipale a souhaité monter un projet fédérateur pour sauver le dernier commerce local et lui donner un second souffle. Ce projet aidé et supporté par le Département, la Région et l’Etat a nécessité de longs mois de préparation pour l’équipe municipale qui le présentait jeudi 25 octobre aux habitants de Gigouzac. Devant plus de 45 personnes, le maire Romuald Molinié et son 1er adjoint François Ouvrard, ont dévoilé le plan de financement et le projet détaillé de l’opération. La commune va racheter les murs, le fonds de commerce et la licence de débit de boisson. Puis va engager d’importants travaux de rénovation et de remise aux normes en vue de faire du bar-restaurant, un multi-services avec toujours un bar et un restaurant, mais aussi un point presse et un dépôt de pain.

 

Le calendrier : acquisition début 2019, début des travaux 1er trimestre 2019, ouverture prévue à l’été 2019. Pendant la durée des travaux, un lieu municipal sera ouvert à tous les habitants qui pourront se retrouver autour d’un verre, récupérer leur pain ou la presse locale. Particularité de ce lieu, il sera tenu par des bénévoles de la commune toujours dans l’esprit festif caractéristique de Gigouzac !

Medialot

Gigouzac: Un nouveau marché de producteurs

5 commentaires pour “Gigouzac se mobilise pour sauver Le bar-restaurant « Chez Régine »

  1. fontesse
    mercredi, 31 octobre 2018 à 07:47

    bravo au Maire et son équipe municipale mais aussi tout le village
    bonne retraite Régineet Jean vous méritez bien un peu de repos …….

  2. jevouslis
    mercredi, 31 octobre 2018 à 07:58

    Espérons que St Germain du Bel Air sauvera le restaurant Francoual

  3. Denis Mangieu
    mercredi, 31 octobre 2018 à 12:41

    Il y a des maires qui savent être et rendre dynamiques.
    Bravo à Mr le Maire
    Bravo aux associations et bénévoles

  4. jevouslis
    vendredi, 2 novembre 2018 à 15:26

    Jeudi 25 octobre, la municipalité avait convié la population à une réunion publique afin de présenter le projet de reprise du café-restaurant «Chez Régine» ouvert depuis déjà 20 ans. Le maire, Romuald Molinié, a, en préambule, dit combien il était heureux de faire le point sur la réelle avancée de l’opération afin de faire taire les nombreuses rumeurs en tout genre qui courent sur le sujet. François Ouvrard, le premier adjoint, a ensuite détaillé le projet, rappelant l’importance de ce service rendu aux Gigouzacois, mais aussi aux villages alentour, lieu de vie et de rencontre favorisant le lien social. Certains auraient préféré la création d’un nouveau commerce plutôt que le rachat de l’existant. La question ne s’est pas posée longtemps puisqu’une nouvelle construction n’aurait pas, ou très peu, été aidée quand le rachat du commerce permet au projet d’être subventionné à hauteur de 80 %. La mairie a été accompagnée par Monsieur Garcia de la CCI qui a réalisé une étude de faisabilité en décembre 2017. L’élaboration des plans de mise aux normes et de rénovation a quant à elle été confiée à l’architecte Jean-Michel Jarrige. Pour finir, une division parcellaire a été opérée par le géomètre Daniel Stévenard afin de séparer le commerce de l’habitation des gérants actuels. Une passerelle sera construite au-dessus du canal d’amenée du moulin pour permettre l’accès à leur maison. Les appels d’offres ont été lancés mi-octobre, pour une ouverture des plis fin novembre. L’acte notarié de rachat sera signé fin décembre, et les travaux devraient ensuite se dérouler de janvier à juin 2019.

    Les habitants ont ensuite eu la parole, leur principale préoccupation résidant dans la viabilité à long terme d’un commerce à Gigouzac. Mais après avoir remporté le trophée du village le plus solidaire, l’importance de ce lieu de retrouvailles et de partage ne fait aucun doute. La mairie a d’ailleurs prévu de maintenir une activité minimale (pain, bar, journaux) pendant la durée des travaux. La cave du logement communal Conduché sera aménagée à cet effet. Ce lieu atypique et inattendu promet de bons moments en perspective en attendant la réouverture du commerce pour la saison estivale !
    La Dépêche du Midi

  5. Mossalgue Marius
    jeudi, 11 avril 2019 à 02:05

    J’ai apprit cette nouvelle il y a pas longtemps et sa m’attriste énormément, Jean Mossalgue est mon oncle«tonton» j’ai 16ans est depuis tout petit j’allais Chez Régine prendre mes bonbons pain boire notre petit sirop et comme on dis toute les bonnes choses on une fin malheureusement
    C’est personne m’ont donner l’envie de travailler en cuisine derrière un bar…
    je me souviendrais a jamais de tout ces bons moments, les fous rires, les coups de gueule.. dans ce restaurant-bar ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.