Le Festival de St Céré à Cahors et à Catus

péricholeDepuis dix ans, le festival de Saint-Céré rayonne avec succès sur tout le territoire. L’événement baptisé Cahors donne de la voix offre cet été huit spectacles éclectiques au cœur et autour de la ville.

A quelques jours de la fête de la musique, Olivier Desbordes, l’emblématique président du festival de Saint-Céré, a levé le voile sur la déclinaison cadurcienne de l’événement justement baptisée Cahors donne de la voix. La Périchole d’Offenbach, les Cantates de Bach, La Petite messe solennelle de Rossini ou encore les Splendeurs d’Andalousie : l’édition 2016 offrira, en plein cœur de l’été, huit spectacles éclectiques programmés entre le 30 juillet et le 12 août, à Cahors mais aussi à Catus et à Labastide-Marnhac. Cour de l’archiadiaconé ou église Saint-Barthélémy à Cahors, ou encore au château de Labastide-Marnhac, les voix feront vibrer sur tous les tons des hauts lieux du patrimoine local.

«On a lancé ce festival il y a dix ans à Cahors en essayant de prendre notre place dans une période où il y a un vide, le festival de blues étant passé alors que les touristes sont toujours là. L’idée est de faire circuler les publics entre Saint-Céré, Figeac et donc Cahors», a souligné, vendredi, Olivier Desbordes lors de la présentation officielle organisée à la mairie de Cahors. À ses côtés, Françoise Faubert, adjointe au maire en charge de la culture, a confirmé tout l’intérêt d’un rendez-vous désormais attendu par le public. «Ce festival est un atout pour le territoire, en pleine saison touristique. C’est à chaque fois un ravissement de pouvoir assister, en plein air, à des spectacles de grande qualité, inattendus et originaux.».

Donner de la voix et de l’espoir, le message est clair. De Saint-Céré à Cahors, le festival réussit le pari de défendre avec brio la création, de susciter la curiosité et de créer du lien. «En ces temps de repli sur soi, je voudrais rassurer ceux qui ont peur du noir : l’obscurité n’aime pas du tout la culture», a conclu inspirée, Catherine Prunet, vice-présidente du département chargée de la culture, incitant ainsi le public à continuer à sortir malgré les événements récents. «Tout ce qu’on propose ici, c’est une sorte d’arc-en-ciel. En physique, l’arc-en-ciel une fois bien mélangé ça donne de la lumière, alors qu’il n’y a pas de couleur dans le noir», a confié Olivier Desbordes, faisant directement référence à la tuerie d’Orlando perpétrée dans une boîte de nuit homosexuelle. Alors tous au spectacle cet été.


Nouveauté 2016 : les places en vente à l’office de tourisme

La billetterie est ouverte depuis fin mai pour les spectacles de Cahors donne de la voix. Pour la première fois, les places sont en vente à Cahors, au guichet de l’office de tourisme, place François-Mitterrand. Les réservations peuvent également se faire en ligne sur les sites www.festivaltheatre-figeac.com, www.festival-saint-cere.com ou encore par téléphone au 05 65 38 28 08.

AL La Dépêche

Site du Festival

2 commentaires pour “Le Festival de St Céré à Cahors et à Catus

Les commentaires sont fermés