Portes ouvertes au lycée Louis Vicat de Souillac

Samedi 16 février, de 9 h à 12 h 30, le lycée Louis Vicat organise une journée portes ouvertes : l’occasion de découvrir un lycée du XXIe siècle.

Le lycée Louis Vicat a été entièrement repensé et refait à neuf avec l’aide de la Région Occitanie qui a investi 12 millions d’Euros. Une telle enveloppe mérite réflexion quant à la place que doit prendre ce lycée dans la politique éducative occitane alors que le Nord Lot est confronté à une concurrence des établissements privés de Corrèze.

La transformation du Lycée Vicat est considérable, passant du statut de simple lycée à celui de campus étudiant et si vous avez l’occasion de visiter les lieux, il y a de fortes chances que vous vous perdiez. C’est une petite ville qui s’ouvre à l’intérieur, fait de salles ultramodernes, d’ateliers équipés de machines tout aussi modernes, d’un foyer où les élèves et étudiants peuvent se retrouver, d’un centre de documentation et d’information dense et accessible, sans oublier les chambres à 3 ou à 4, accessibles aux personnes à mobilité réduite, les couloirs lumineux, les espaces extérieurs dont certains sont encore à imaginer par les élèves eux-mêmes, le réseau WiFi, les centaines d’ordinateurs qui équipent presque toutes les classes.

Il y a actuellement un peu moins de 300 élèves, dont une soixantaine d’internes. Parce que l’histoire est ce qu’elle est, et parce qu’on n’a pas encore compris que les métiers technologiques et le monde de l’industrie étaient bien plus sexy et passionnant que ce que les légendes racontent, il y a près de 80 % de mecs. Les filles sont plutôt tentées par l’enseignement général ; pour le moment… Actuellement, les effectifs sont répartis par tiers équivalents entre les CAP et Bac Professionnels, le lycée général et technologique, et les BTS. Sans oublier les 3ème PEP. Mais quelle que soit la filière choisie, lorsque vous vous visitez les lieux, vous comprenez ce que veut dire l’école publique et laïque, et vous comprenez que le môme qui a décidé de bosser y trouvera tout ce dont il a besoin en termes d’équipement mais aussi d’encadrement.

Instruire, former, éduquer

Car il n’y a pas de grand lycée sans grands enseignants et sans une politique éducative claire : Instruire (Savoirs et connaissances),

Former (Savoir-faire mais aussi et ce n’est pas le moindre, savoir être)

Éduquer (Faire vivre les valeurs de la République et préparer les jeunes à l’exercice d’une vie citoyenne). Et là est toute la différence avec une « boîte à bac ». Car un lycée public s’assurera de la mixité sociale de son établissement, et de l’accès aux savoirs pour tous quelque soit sa condition économique, religieuse, ou géographique. Un lycée public a besoin de tous les niveaux d’élèves, les meilleurs entraînant les autres vers le haut. Dans une boîte à « bac », ceux qui auraient pu devenir des « meilleurs » ailleurs, apprendront à leurs dépens et ceux de leurs familles qu’ils ne sont qu’un compte client.

Pour ce faire, le lycée Vicat s’appuie sur une équipe éducative consistante avec 54 enseignants et presque autant de personnels administratifs, techniques, et d’entretiens dédiés à ces 3 missions. Un tel niveau d’encadrement sera préservé uniquement si le nombre d’élèves et d’étudiants se maintient. Nous avons personnellement rencontré de nombreux enseignants de Louis Vicat, il y a ce qu’on appelle des « bêtes » de savoirs, mais il y a surtout des enseignants impliqués dans la réussite personnelle de chaque élève, et lorsqu’ils parlent de leur métier, ça pétille dans les yeux. D’ailleurs, chacun de ces élèves est placé au centre du projet éducatif, en tant qu’individu. (Il va sans dire que si l’échec est souvent mal vécu, la réussite des mômes est aussi un peu celle des enseignants).

Les enseignants sont engagés bien au-delà de la stricte transmission de savoirs (Math en Jean, accompagnement aux concours…) et les élèves ont eux la capacité de s’exprimer et de construire (Réseaux Sociaux et ouverture au monde, projet WOW, association sportive…).

Labellisé Lycée Numérique, l’établissement est aussi un centre de formation important aux pratiques du numérique pour tous les enseignants de l’est du département (de Figeac à Saint-Céré, de Cajarc à Martel en passant par Vayrac).

Et puis il y a le réseau des anciens élèves, et parmi eux, des sacrées réussites professionnelles et personnelles. Le Lycée Vicat est unique non seulement par son nom (inventeur de génie pour le père, entrepreneur mondial pour le fils et ses descendants), mais aussi par l’excellence de ses relations avec le monde de l’industrie (Fédération nationale du Bâtiment notamment), et avec les cadres et dirigeants issus du Lycée Vicat qui du coup devient une sorte de « Porte à devenirs ».

Une journée portes ouvertes, c’est donc l’occasion de visiter un outil d’éducation performant, mais c’est aussi et surtout l’occasion de rencontrer les professeurs, les associations, les anciens élèves sans oublier la découverte de la vie sous contrat, celle de l’apprentissage, la vraie vie quoi !

Pour la ville de Souillac, ce n’est là encore, pas un événement anodin. Le Lycée Vicat est un des plus gros employeurs de la ville avec son homologue, le Lycée Hôtelier Quercy Périgord, et la réussite du Lycée devient celle de la ville. Réserver un bon accueil aux futurs élèves et étudiants est aussi de la responsabilité de la ville, de ses commerçants, associations mais aussi les habitants. D’ailleurs, certains ne s’y sont pas trompés, au regard de leur participation financière à la réalisation de la plaquette du lycée…

Le 18 janvier dernier, le lycée Vicat a accueilli pour le déjeuner les 600 élus invités à participer au grand débat national avec le Président de la République. Celui-ci a visité l’établissement et dialogué avec des élèves et étudiants quelque peu stupéfaits. Un moment qui restera gravé dans leur mémoire, dans celle du lycée et de la ville de Souillac, mais si on réfléchit bien, après la visite du RPI Saint-Sozy, celle du Lycée Louis Vicat s’imposait. Question de modernité…

C Rabuteau La Dépêche
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.