Conférence

.samedi 16 février 2019

à 16h, cinéma Louis Malle à Prayssac

“Un cheminement dans l’œuvre de Pierre Michon;

des clés et des lectures”

par Colette Valat, Universitaire,

et l’Atelier de lecture à voix haute de l’association Plein Vent.

Lecteurs: Anne-Marie Bonneilh,Maxime Burc et Monique Touquette.

.

Pierre Michon est né le 28 mars 1945, au hameau des Cards dans la Creuse. Il est élevé par sa mère institutrice, seule, son père ayant quitté le domicile familial. Lycéen à Guéret, il étudie ensuite les lettres à l’université de Clermont-Ferrand, abandonne un mémoire de maîtrise sur Antonin Artaud puis rejoint une petite troupe de théâtre et voyage dans toute la France.

Son premier texte, Vies minuscules écrit à l’âge de 39 ans, publié en 1984 obtient le prix France Culture. Il déclarera plus tard que ce livre l’a « sauvé ». L’auteur a consacré quatre-vingt-quinze carnets de notes à la rédaction de ces huit vies d’inconnus qu’il a croisés durant son enfance ou sa vie d’errance.

Ses textes suivants seront des fictions biographiques comme Vie de Joseph Roulin (1988), Rimbaud le fils (1991), ensemble de textes courts sur la destinée du poète ; ou essais sur des écrivains (Trois auteurs en 1997, Corps du roi en 2002). Dans ses textes plus romanesques comme La Grande Beune (1995) dominent récits de filiation et fictions historiques : royaumes barbares nés de la chute de Rome (_L’Empereur d’Occiden_t, 1989), sombres époques médiévales (Abbés, Prix Décembre en 2002) ou période de la Terreur. En 2009, Les Onze évoque l’histoire du peintre Corentin, celle de la Révolution française et lui vaut le Grand prix du roman de l’Académie française.

Pierre Michon a reçu, pour l’ensemble de son œuvre, le Grand prix de littérature de la Société des Gens de Lettres (SGDL) en 2004 et en 2015 le premier Prix Marguerite Yourcenar.

Participation: 5€- 2€ pour les adhérents à l’UTL -Gratuit pour les scolaires et les étudiants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.