Spectacle vivant et territoires – Retour sur l’assemblée générale de l’ADDA du Lot

Près de 50 personnes se sont réunis mercredi 17 avril à 17h à l’Hôtel du Département pour l’assemblée générale annuelle de l’ADDA du Lot, Agence départementale pour le spectacle vivant.
Acteurs culturels, élus du Département et d’EPCI, représentants des compagnies professionnelles, des écoles de musique, des amateurs, des festivals, de l’Education Nationale et du monde associatif étaient présents.

La Présidente, Caroline Mey-Fau, conseillère départementale entourée de Catherine Prunet Vice-Présidente du Département en charge de la Vie associative, du Sport et de la Culture, des membres du bureau, de la directrice Stéphanie Landes et de l’ensemble de l’équipe a animé la réunion dont l’ordre du jour était le bilan d’activité, le bilan financier, le projet d’activité et le budget prévisionnel.

Caroline Mey-Fau a rappelé que, à l’initiative du Département, l’ADDA fédère et accompagne un grand nombre d’acteurs sur le territoire. Elle contribue au dynamisme du département en matière de développement du spectacle vivant.

Dans le cadre de cette mission, l’ADDA œuvre pour une égalité d’accès à l’offre artistique et culturelle pour tous sur le territoire lotois en mettant en oeuvre les Parcours artistiques pour l’enfance et la jeunesse dans le Lot, construits en partenariat étroit avec les collectivités locales, les saisons culturelles, les associations et l’Education Nationale.

La directrice, Stéphanie Landes et l’équipe ont ensuite présenté à l’assemblée les différents axes d’intervention de l’ADDA : l’éducation artistique et culturelle, l’enseignement des musiques traditionnelles dans les écoles de musique du Lot, l’accompagnement des compagnies professionnelles, des amateurs, des politiques culturelles, les formations pour les bénévoles associatifs et enfin la valorisation par la communication des événements culturels lotois.

Impulser l’animation culturelle du territoire, favoriser les partenariats, transmettre aux publics des clés de compréhension des œuvres, participer à la circulation des spectacles en zones rurales, tels sont les objectifs des actions de l’ADDA en 2018 et 2019.

Catherine Prunet a conclu la séance en rappelant la priorité donnée par le Département à l’ADDA pour développer l’éducation artistique et culturelle pour permettre à tous les jeunes lotois d’accéder à la culture et notamment  au spectacle vivant.

 

Une assemblée générale réussite, montrant le dynamisme de l’Agence départementale !

——————————————————–

Bilan 2018 : quelques chiffres…

26 formations/stages dispensées pour 447 stagiaires (enfants et adultes)

31 représentations (spectacles musique/danse/théâtre/conte) proposées en partenariat ou par des partenaires liées à des parcours d’éducation artistique et culturelle.

Développement de projets culturels de territoire auprès de 3 EPCI

15 équipes artistiques professionnelles ont été accueillies pour les parcours EAC

14 intervenants lotois ont travaillé en milieu scolaire

 

Focus Education artistique et culturelle


408 heures d’ateliers de pratique en milieu scolaire

2922 élèves lotois ont suivi un parcours EAC et 1000 élèves des écoles primaires, collèges et lycées du département ont participé aux Rencontres départementales Arts vivants

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.