Stage de danse contemporaine avec Marlene Rostaing

 

STAGE DE WEEK-END AVEC MARLENE ROSTAING : « J’vais voir si j’y suis ! »

 

Lieu : le Foyer à Marminiac (46250)
Dates : Samedi 26 et dimanche 27 janvier 2019
Horaires : 10h30 / 13h et 14h / 16h30
Tarif : 50 € le stage  (+ 20 € d’adhésion annuelle à Faits & Gestes)
Inscription et renseignements : 05 81 42 94 47

 

Dans le prolongement de la représentation de son solo Tragôdia ou Thésée moi ! à l’Arsénic le vendredi 25 janvier, Faits & Gestes propose un stage de week-end pour découvrir le travail de Marlène Rostaing, danseuse et chorégraphe.

 

Une approche organique et ironique
Je ne cesse de questionner la danse contemporaine et sa dramaturgie.
Mon écriture chorégraphique se nourrit de l’improvisation, de la performance vocale, de la voix et des mots.
La danse me permet une liberté sans mesure, celle du corps et de ce qu’il a à dire. Elle est le pont entre ce qui se voit et ce qui s’entend, des os jusqu’aux cordes vocales.
Je travaille le mouvement en fonction des histoires que j’invente.
Je travaille à danser ma vie, une nécessité de faire et de dire.
Je travaille à faire naître un langage : celui qui éveille en profondeur les capacités à transcender les acquis, les formatages, à pousser une réflexion profonde sur la liberté d’être et d’agir en tant que femme et être humain.

Faire parler les oubliés, faire danser les morts, inventer un théâtre de l’absurde qui se danse, qui se bouge et qui se crie pour ne pas succomber au chaos et sourire devant lui.

« J’vais voir si j’y suis ! » est un atelier d’improvisation en danse et performance vocale. Je cherche à transmettre de solides outils techniques, à travailler ce que j’appelle la puissance de la présence, la liberté d’expression avec la voix également, j’invite à maîtriser la folie de chacun au service de la création artistique, de gagner en précision du mouvement, de la parole, et surtout de gérer le temps et la dramaturgie de l’instant. Des exercices issus de l’apprentissage Butô, permettront de centrer l’énergie, de déployer le mouvement à partir du centre, d’être dans une hyper concentration, éveiller tous les sens. Petit à petit, il s’agit de prendre conscience de ce que l’on donne à voir, à entendre, dans quel espace et en combien de temps. « J’vais voir si j’y suis ! » c’est danser avec ce qu’on est, s’organiser techniquement pour aller plus loin, vers une danse singulière, une danse libre et assumée, c’est sortir des sentiers battus! Marlène Rostaing

Marlène Rostaing, danseuse et chorégraphe, commence en 1994 le théâtre à Lyon, obtient un DEUG en Art du Spectacle section Théâtre à l’Université Paris 8, puis entre à l’École Marcel Marceau où elle découvre le mime corporel. Acrobate, elle suit la formation professionnelle à l’école de cirque Le Lido à Toulouse et, en parallèle, les cours de danse contemporaine au centre de danse James Carles. Au fil des ans, elle continue sa formation en danse, en théâtre, en improvisation, en chant… Elle sera interprète pour Jean Marc Heim, Joëlle Bouvier, Josef Nadj, Aurélien Bory, Lali Ayguadé, Phia Ménard, fera de nombreuses performances improvisées voix et danse avec divers musiciens-nes, sera dramaturge metteur en scène chorégraphe pour d’autres cies en cirque danse et théâtre. La Cie Marlène Rostaing voit le jour en 2016. Elle crée Le Bal et Tragôdia ou Thésée-moi!, les deux premiers volets d’une trilogie sur son héritage de féminité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.