Trafic des camions : la colère gronde

Interdite depuis 2009, la circulation des poids lourds est à nouveau autorisée sur la RD 840 qui traverse Martel et de Montvalent. Les maires des deux communes s’insurgent contre cette décision.

Dans une lettre ouverte envoyée au président du conseil départemental du Lot, les maires de Martel et de Montvalent, José Santamaria et Catherine Calvy, laissent éclater leur colère. Les deux édiles ne comprennent pas pourquoi le trafic des poids lourds est à nouveau autorisé sur la RD 840 qui traverse leurs deux communes. Un récent arrêté a en effet abrogé l’arrêté pris en 2009 par le conseil général de l’époque qui interdisait la circulation aux véhicules de plus de 7,5 tonnes sur cette départementale entre le carrefour du Réveillon et le giratoire de l’autoroute. «Nous nous demandons comment un responsable de département a pu prendre une telle décision. Pour nous, élus et habitants de Martel et Montvalent, il s’agit d’une décision irréfléchie, toxique et irresponsable», s’indignent les deux maires qui pointent du doigt tour à tour des problèmes de sécurité, de pollution et d’attractivité en ce début de saison touristique.

Serge Bladinières, vice-président du conseil départemental en charge des routes, comprend la réaction de ces élus locaux mais défend cette décision prise «dans un souci de responsabilité». «Je ne dis pas que c’est parfait, loin de là, mais c’est la moins mauvaise solution. Cette départementale est l’infrastructure la plus sûre pour les poids lourds qui passaient par des itinéraires pas du tout adaptés». Serge Bladinières explique que depuis l’ouverture de la déviation de Figeac, le flux de camions est un peu moins dense sur cette 840, certains préférant emprunter la 802 pour rejoindre l’autoroute. «On va renforcer la signalétique pour qu’il y ait que de la desserte locale», indique le vice-président du département qui voit en cette polémique la nécessité impérieuse de mener à bien le projet de voie d’avenir dans le nord du Lot.

La Dépêche

3 commentaires pour “Trafic des camions : la colère gronde

  1. munir laure
    dimanche, 1 juillet 2018 à 23:24

    On n’a pas fini de les voir défiler de notre côté entre Le Bourg et Figeac !
    Déjà, ils roulent à toutes pompes la nuit mais cela va être infernal le jour !!!
    Et notre maison est à 6 mètres de la route !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Paul
    lundi, 2 juillet 2018 à 11:59

    D’années en années , les camions sont plus nombreux, plus gros, de provenance plus lointaine. Avec des conducteurs expérimentés qui manœuvrent admirablement et par conséquent s’offrent la possibilité de passer n’importe où, dans les plus petits villages, sur les plus petites routes… Chez moi, aucune limite n’est prévue pour protèger la personne, il n’y a même pas la place de mettre un trottoir.

  3. jevouslis
    jeudi, 11 octobre 2018 à 11:55

    Un collectif dit « Non aux camions en transit dans Martel ». Les camions traversent des agglomérations non adaptées à de tels tonnages. Pétition en ligne.
    En savoir plus: ActuLot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.