Un nouveau vignoble bio au pays de Martel

Adrien Castagné, résidant à Martel, BTS agricole en vin spiritueux en poche, vient d’acquérir 7 ha de terrain pour faire revivre le vignoble Martelais.

Adrien Castagné, 26 ans, propriétaire du Petit Moulin au cœur de la ville, perdure ainsi la tradition familiale de six générations de vignerons. La Vie Quercynoise l’a rencontré sur ses terres.

 

Un emplacement idéal ?

Oui c’est un emplacement idéal situé plein sud, à 250 mètres d’altitude sur des sols argile limoneux sableux avec des galets.

 

Comment allez-vous répartir vos parcelles ?

En trois hectares avec 6 cépages pour le vin rouge 40 %, de pinot rouge ; 40 % de syrah ; et 20 % de Malbec. Pour le vin blanc 40 % de chemin ; 40 % de Chardonnay de Savoie et 20 % de Roussane. Les ceps seront plantés sur la plus ancienne doline d’Europe.

 

Vous vous lancez tout seul ?

Je suis épaulé pour la culture et les vinifications de grands vignerons de Cahors (Germain Croisilles, Fabien Jouves, Julien Ilbert)

 

Vos premières vendanges sont prévues pour quand ?

Normalement nous ferons nos premières vendanges en 2021.

 

Vos objectifs ?

Faire du vin de qualité, dans l’esprit paysan, produire du vin raffiné et élégant. Mes cépages et ma production seront totalement bio.

 

D’autres projets ?

Les projets consistent à terme de convertir l’ensemble de l’exploitation vers l’agriculture biologique d’ici 2018 ; année de reprise de l’exploitation avec mon frère Romain Castagné. Mes projets sont de continuer de vivre de mes passions et de progresser pour être à la hauteur de mes ambitions et donc de faire de mon mieux pour proposer des produits de qualité identifiables et remarquables.

S Branty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.