Aurélien Pradié et Angèle Préville reçus par le ministre de l’éducation nationale

Le 17 avril dernier, le dossier des Etats Généraux de l’école rurale comportant les 30 propositions pour l’avenir de l’école lotoise a été remis officiellement au ministre de l’éducation nationale. Propositions cosignées par Aurélien Pradié, député du Lot, Angèle Préville, sénatrice du Lot, Jean-Claude Requier, sénateur du Lot, Serge Rigal, président du Département du Lot, Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, président de l’association des maires et élus du Lot, Philippe Canceil, maire de Labastide-du-Vert, collectif citoyen pour la sauvegarde des écoles de village, Jean-Philippe Pageot, maire de Baladou, vice-président de l’association des maires ruraux 46 et le Collectif La Petite École est une Chance 46.

 

Un courrier des deux sénateurs et du député accompagnait ce dossier et demandait une audience. Une réunion s’est tenue à Paris ce mardi 19 juin autour de  Jean-Michel Blanquer. Lors de cette rencontre Aurélien Pradié et Angèle Préville ont rappelé avec force les atouts de l’école rurale. Les parlementaires ont fait valoir les arguments pour sortir de la logique comptable qui domine aujourd’hui, et ont défendu les 30 propositions « qui constituent une base très solide et un socle indispensable pour faire du Lot une terre d’excellence, d’expérimentation positive et de valorisation de l’école de la République ».

 

« Devant le ministre, nous avons été les porte-voix des Lotois qui se sont mobilisés pour défendre nos écoles. Nous avons indiqué au Ministre qu’il devait désormais entendre nos revendications et nos propositions innovantes. A ce titre, nous lui avons proposé que le Lot soit un département qui expérimente plusieurs solutions nouvelles » a précisé le député. « A ce stade, le ministre nous a indiqué avoir mesuré le travail important que constituent nos propositions. Mais les réponses concrètes manquent encore. Nous lui avons demandé de prendre des engagements qui permettent d’avancer. Il s’est engagé à nous faire un retour sur chacune de nos 30 propositions pour le prochain comité de pilotage local » ont conclu Aurélien Pradié et Angèle Préville.

Medialot

Huguette Tiegna: Les résultats de sa consultation sur L’avenir de l’offre scolaire dans le Lot

1 commentaire pour “Aurélien Pradié et Angèle Préville reçus par le ministre de l’éducation nationale

  1. olivier
    vendredi, 16 novembre 2018 à 22:28

    Bonjour je trouve pas normale que les taxes augmente pour le gazoil vous trouver normale vous les pauvre gens qui roule tous les jour la manifestation demain je suis daccord jespere que monsieur aurelien pradier depute et pour merci olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.