Avenir de la ligne Cahors Gourdon Souillac incertain

Plus de 160 personnes, élus locaux, bourians permanents ou vacanciers, se sont regroupés le vendredi 9 août en fin d’après-midi en gare de Gourdon, à l’appel de TEPLG* pour manifester leur vive inquiétude quant aux modifications des dessertes ferroviaires qui se profilent discrètement pour la fin de l’année.

Il semble qu’un funeste projet mijote dans l’ombre, aboutissant à une réduction significative des dessertes TER entre Cahors, Gourdon, Souillac et Brive : que feront les étudiants (et les enseignants !!!) des lycées professionnels de Souillac ?

Les dessertes de train sur la sellette

Les formations supérieures mises en place à Cahors sont-elles interdites aux bourians ? Quelle alternative raisonnable à la voiture ? Est-ce que le territoire au nord de Cahors appartient toujours à l’Occitanie ? Serait-il destiné à devenir un désert-tampon en frontière de la Nouvelle Aquitaine ? Quelle cohérence avec les considérables ambitions de développement de Souillac ? À questions multiples, réponses d’une discrétion rare !

Une effigie remarquable… et remarquée…du Voyageur Méprisé et Délaissé présidait le rassemblement et les prises de parole de la présidente Georgette Laporte, de l’expert Jean-Noêl Boisseleau, de cheminots… On peut souligner que, si la maréchaussée s’était déplacée en nombre, elle ne put que constater le comportement parfaitement civique des manifestants… Comme chaque fois qu’ils se rassemblent : depuis douze années de lutte persévérante, aucun incident n’a eu lieu… c’est suffisamment rare pour être souligné !

Espérant quelques réponses prochaines, l’association convie tous ses membres à un CA exceptionnel le jeudi 5 septembre 2019 à Souillac (salle Du Bellay) pour définir de nouvelles actions.

Vers 20 h, la dispersion s’effectuait dans le calme après le partage d’un apéritif convivial.

C.L. ActuLot

(*) TEPLG : Tous Ensemble Pour Les Gares

 

1 commentaire pour “Avenir de la ligne Cahors Gourdon Souillac incertain

  1. jevouslis
    jeudi, 15 août 2019 à 11:36

    Le vice-président de l’association Urgence Ligne POLT, Jean-Noël Boisseleau, a fait part de la demande à la SNCF d’un aménagement horaire sur la ligne 19 pour les TER Toulouse-Cahors-Brive, en vue de la grille horaire 2020. Certains horaires correspondent à une clientèle «Loisirs et famille». L’application des propositions générerait un renfort de deux circulations de Brive à Toulouse via Souillac, Gourdon, Cahors, Lalbenque-Fontanes, Caussade, Albas, Montauban, ce qui amènerait une augmentation du flux d’usagers. Il subsiste, précisera-t-il, une insuffisance de circulations entre Brive et Cahors alors que les flux de voyageurs sont bien réels y compris pour rejoindre les villes plus au sud de Cahors, Caussade et la métropole régionale de Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.