Classicahors du 22 au 27 juillet

Orchestre National de Toulouse

Michel Legrand

« Qualité, diversité », ce sont les atouts du festival ClassiCahors selon Emmanuel Pélaprat, directeur artistique de ce rendez-vous estival. Un hommage sera rendu au pianiste Michel Legrand. L’artiste décédé cette année était la tête d’affiche du festival. 

Les ClassiCahors voulaient être cette année le grand rendez-vous de la musique classique à Cahors avec, dans son programme initial, un certain Michel Legrand. Même si le décès de l’immense pianiste a forcément conduit à une révision de la programmation, celle-ci reste grandiose et axée, lors de la troisième soirée, sur la musique et le répertoire de l’artiste regretté.

L’Orchestre national de Toulouse ouvrira le festival, le 22 juillet à 20 h 30 en la cathédrale de Cahors et jouera la 3e symphonie de Schumann.

 

Puis, l’Ensemble vocal Les Eléments, se produira le 25 juillet. à 21 heures en la cathédrale de Cahors dans le cadre d’un concert proposé par le Festival Radio France Occitanie Montpellier.

Temps fort du festival : le 26 juillet. Hommage à Michel Legrand à 21 heures au théâtre de Cahors. L‘Orchestre de Chambre de Toulouse, Sonia Sempéré (chant), Véronique Vermeeren (violon), Alain Fourcade (contrebasse), Sylvain Calmon (percussions) et Emmanuel Pélaprat (piano) interpréteront ses plus grands succès.

Musique et gastronomie : le duo de clôture du festival

Notez aussi sur votre agenda le concert de l’Orchestre de chambre de Toulouse (Les Quatre saisons de Vivaldi), le 29 juillet à 21 heures à la cathédrale de Cahors. Enfin, le récital de piano de Jérôme Granjon clôturera le festival le 31 juillet à 19 h 30, dans la cour de l’Archidiaconé. Au menu : le Clavier Bien Tempéré de Bach et un buffet dînatoire entre la première et la seconde partie.

Sonia Sempéré et Emmanuel Pélaprat, artistes de haut niveau et principaux artisans de cette nouvelle édition des ClassiCahors peuvent se réjouir d’avoir orchestré une programmation qui joue la carte de l’éclectisme et d’une tarification très accessible.

« Nous avons voulu mettre ce festival à la portée de tous les publics en faisant découvrir ou redécouvrir des œuvres très connues et d’autres moins jouées. Avec trois éditions, les ClassiCahors auront rassemblé plus de 4000 spectateurs. Le public répond présent. Les partenaires institutionnels aussi, pour la plupart. Collectivités locales et territoriales notamment… Les ClassiCahors en veulent un peu plus, pour faire encore mieux.

Réservations sur le site festik.net ainsi qu’à l’Office de tourisme de Cahors : 05 65 53 20 65.

Un concert gratuit pour les Ehpad

La ville de Cahors et le Grand Cahors, partenaires de ce festival, se satisfont de l’affluence que génère cet événement culturel. « Nous enregistrons la venue de 50 % de Lotois et 50 % de touristes » détaille Sonia Sempéré.

José Tillou, en charge de la culture au Grand Cahors et le maire Jean-Marc Vayssouze ont tour à tour salué « cette réussite et une programmation de grande qualité » dont un concert gratuit de l’Orchestre national de chambre de Toulouse le 29 juillet, à la cathédrale de Cahors, pour les résidents des Ehpad, ceci en lien étroit avec l’association France Alzheimer et le Service Territorial Solidarités de Cahors.

Jean-Luc Garcia La Dépêche

Le Site de Classicahors Réservations

Tous les Festivals locaux à la Rubrique Culture/Festivals

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.