Les paysages du Grand Cahors exposés au CHAI

Pour son premier anniversaire, le Chai s’offre une exposition inédite de photos consacrées aux paysages du Grand Cahors. Le Lotois Luc Lagasquie a posé son regard sur chaque commune du territoire durant un an.

Avant le patrimoine et la gastronomie, ce sont les paysages qui symbolisent le mieux le Grand Cahors selon ses habitants. C’est le résultat d’une enquête sociologique lancée en 2014 dans le cadre du projet de territoire. Alors quand la collectivité a souhaité développer la notoriété de l’agglomération en particulier sur les réseaux sociaux, elle a demandé à un photographe professionnel de balader son objectif sur les paysages de chaque commune. Pour mener à bien ce projet baptisé les Saisons de CahorsAgglo, le choix s’est judicieusement porté sur Luc Lagasquie, un jeune Lotois devenu photographe professionnel, très présent sur Instagram notamment où il compte quelque 32 000 abonnés. «Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie digitale du territoire, précise le président du Grand Cahors, Jean-Marc Vayssouze. On avait décidé d’être offensif sur Instagram et Tweeter. Ces supports sont intéressants pour la promotion du territoire car ils sont très suivis grâce aux influenceurs comme Luc Lagasquie».

Une exposition itinérante sur le territoire

Pendant un an, le photographe qui travaille habituellement à l’étranger dans les secteurs du voyage, du tourisme ou de l’automobile, a sillonné le territoire et s’est laissé séduire par un chemin, un bois ou un champ. «Je suis allé dans toutes les communes à chaque saison, j’ai essayé de découvrir de nouveaux lieux, de prendre le temps et de suivre des sentiers non balisés, c’est comme ça que je me laisse inspirer par l’endroit. Il y a une grande part de hasard».

Un heureux hasard à la vue des photos magnifiques sélectionnées pour l’exposition dévoilée samedi au Chai. Elle sera en place dans le hall jusqu’à la fin du mois de mai avant de tourner dans chaque commune de l’agglomération. Depuis le Portugal où il travaille actuellement sur un nouveau projet plus personnel, Luc Lagasquie a pu expliquer sa satisfaction par écran interposé. «Cette mission m’a donné une nouvelle vision et m’a permis de m’attacher encore plus à ce territoire».

La deuxième édition des Saisons de CahorsAgglo est déjà lancée. L’incontournable Pierre Lasvènes, influenceur local bien présent également sur les réseaux sociaux, a été retenu pour donner sa vision des paysages, notamment depuis son drone.

Le Chai séduit de plus en plus à l’international

Samedi, les curieux ont été nombreux à profiter des portes ouvertes de l’auberge de jeunesse internationale de Cahors, appelée le Chai, et donc à découvrir l’exposition de photos présentée dans le hall. Un an après son ouverture, le bâtiment moderne situé juste en face au Pont Valentré intrigue et séduit. Les Cadurciens ont profité de l’occasion pour découvrir le lieu et sa vue exceptionnelle sur le monument emblématique de Cahors.

«Beaucoup de monde est venu voir», se félicite Jean-Marc Vayssouze qui souligne aussi et surtout le démarrage réussi du site d’hébergement. «On voit un développement extrêmement intéressant. On est d’ailleurs au-delà des prévisions avec 8 000 à 9 000 nuitées et de plus en plus de groupes. Plus de 60 % des personnes hébergées sont étrangères».

1 commentaire pour “Les paysages du Grand Cahors exposés au CHAI

  1. bernard
    jeudi, 10 mai 2018 à 12:43

    quand donc va t on arreter avec ce stupide “grand cahors ” et prendre un nouveau nom ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.