Réunion publique du collectif de défense de l’hôpital

.«Le collectif de défense de l’hôpital de Gramat, constitué devant la menace qui planait sur les vingt lits du service de médecine, mène depuis un an des actions afin de préserver l’intégralité des lits de l’établissement», rappelle-t-il dans un communiqué, poursuivant : «La loi de restructuration du système de santé présentée par Mme Buzyn a récemment été adoptée par l’Assemblée nationale puis le Sénat. Son contenu, ainsi que la lecture du rapport annuel de la Cour des Comptes concernant la prise en charge des urgences hospitalières publié le 6 février, nous font fortement craindre à terme la disparition de l’activité des urgences de l’hôpital de Saint-Céré. Des membres du collectif de défense ont récemment rencontré une délégation de l’agence régionale de santé de l’Occitanie afin d’argumenter la nécessité de préserver l’hôpital de Gramat. Le collectif est également intervenu auprès de l’EPCI Cauvaldor à l’occasion d’un bureau communautaire pour solliciter sa participation à la conférence des financeurs, et a interpellé les parlementaires du département.» Il restituera les résultats de ses actions, et analysera l’avenir de l’offre de soins sur le secteur au cours d’une réunion publique qui se tiendra le jeudi 27 juin, salle de l’Horloge, à Gramat, à 20 heures.

La Dépêche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.