Trois patients toujours hospitalisés à Cahors, quatre autres ont regagné leur domicile

L’Agence régionale de santé a livré un nouveau point sur la situation de la crise sanitaire. Avec très peu d’hospitalisations, le Lot reste relativement épargné par le coronavirus. Les équipes se tiennent bien sûr prêtes à un éventuel afflux de patients.
Le docteur Thierry Debreux, médecin-chef du service des Urgences de l’hôpital de Cahors, fait ce mercredi un point très factuel et affine le dernier bilan du Lot.

Le bulletin de l’Agence Régionale de Santé annonce ce mercredi, pour le Lot, que quatre personnes testées ont pu regagner leurs domiciles et que trois autres étaient hospitalisées. Il s’agit là, répétons-le, du communiqué officiel de l’ARS.

Le docteur Thierry Debreux, chef du service des urgences au centre hospitalier de Cahors, apporte à son tour des précisions factuelles sur l’activité dans cet établissement de santé  où les équipes se tiennent prêtes à faire face à toutes les éventualités.

Le Lot, un département épargné

« L’activité est plutôt calme dans notre service. Les deux patients admis sont toujours présents, mais leur état n’est pas du tout inquiétant. Ils pourront sortir logiquement très prochainement. Une troisième personne a été hospitalisée mardi. Il n’y a également pas d’inquiétude particulière pour ce nouveau patient. Le service est prêt. Je reconnais que nous sommes assez épargnés par rapport à d’autres départements » se félicite le docteur Debreux. Faut-il y voir un signe ? On en cherche partout. En trouver, c’est positiver.

Laisser un commentaire