Conseil municipal de Gourdon

Lundi 9 juillet, les élus de Gourdon se sont réunis en conseil municipal.

Michel Cammas a proposé la participation de la commune pour l’attribution d’une aide de 1 000 € dédiée à la pratique sportive des moins favorisés, aide qui sera versée au Comité départemental olympique et sportif du Lot. La création de tarifs du dispositif École municipale du sport (EMS) portant sur les temps périscolaires des activités physiques et sportives des Gourdonnais de 6 à 15 ans, il s’agirait de 15 € par trimestre modulables selon le quotient familial. Enfin, une subvention exceptionnelle de 1 000 € a été attribuée en soutien à Recours 46, Plumes & Poils pour les opérations de soins, d’identification et de stérilisation des chats errants de la ville.

Deux avenants ont été cités par Jean-Pierre Cousteil : 0,85 % d’augmentation affecté au gros œuvre du marché de travaux du tour de ville sud, concernant la modification de la sous-couche par un enrobé module élevé de la chaussée pour pouvoir supporter 180 poids lourds par jour. De même, une augmentation de 0,71 % du montant total concernant la réfection des couvertures de l’église Saint-Siméon pour divers travaux non prévus initialement.

Delphine Soubiroux-Magrez a annoncé la convention bipartite avec Gindou Cinéma pour une prise en charge de la commune de 500 € de frais de projection, et 400 € de location de film, pour la séance cinéma en plein air gratuite au public du lundi 20 août, cour du Sénéchal.

Bernard Boyé a signifié, pour 2018-2019, les montants correspondants à la participation des communes de résidence (extérieure) aux frais de fonctionnement des écoles de la commune d’accueil (Gourdon) par enfant : école maternelle Frescaty, 1 270 €; écoles primaires Hivernerie, 515 € et Daniel-Roques 679 €.

Pour la cantine scolaire de ces mêmes écoles, il a fait la proposition des tarifs de la cantine scolaire : 3,30 € pour un quotient familial inférieur à 650 ; 3,40 € pour un QF de 650 à 850 ; 3,45 € pour un QF supérieur à 850.

Pour la garderie de l’école maternelle : enfant gourdonnais 1,25 € le matin, idem le soir ; enfant non gourdonnais, 1,60 € le matin, idem le soir.

Tous les rapports de l’ordre du jour ont été approuvés.

La Dépêche

2 commentaires pour “Conseil municipal de Gourdon

  1. favelas
    jeudi, 19 juillet 2018 à 11:06

    “0,85 % d’augmentation affecté au gros œuvre du marché de travaux du tour de ville sud, concernant la modification de la sous-couche par un enrobé module élevé de la chaussée pour pouvoir supporter 180 poids lourds par jour.”

    180 poids-lourds par jour !!!!

    Il ne restera bientôt plus qu’eux…

    Par ailleurs, il est temps d’y penser !

  2. Landes Frédéric
    jeudi, 19 juillet 2018 à 18:36

    Il est plus raisonnable de prendre en compte ce mode de transport dans la ville plutôt que de penser à une hypothétique déviation qui couterait de toute façon trop cher au département qui a d autres priorités, et qui détruirait les paysages de la vallée du bleou et de la plaine de cougnac. Favorisons au maximum leur déviation en amont de gourdon, le conseil y travaille je crois et consommons autrement car c’est le seul moyen d’éviter ces gris camions pour grandes surfaces et pôles logistiques. Il y aura toujours les artisans les transporteurs en tous genres. Pour ce qui est de votre allusion à la faible population gourdonnaise, vous avez au combien raison. Habitat insalubre, manque d’emplois, impôts importants(moins peut-être après la réforme de la taxe d’habitation j’espère…), fermeture d’une classe.c’est vrai gourdon peut s’inquiéter. Avec moins de 4500 habitants c’est toute la communauté de communes qui en pâtit. Car loin d’être compensé par les communes périphériques qui se délectent de récupérer ces nouveaux habitants, c’est toute la communauté qui s’affaiblit. La commune centre doit être un moteur et non un handicap pour le reste du territoire. Soutenir gourdon dans ses projets de revalorisation et d’investissements n est pas égoïste c’est une nécessité pour que tout quercy bouriane devienne une communauté qui compte dans le LOT. Économie, culture, tourisme, agriculture, notre territoire à les moyens de se défendre et de proposer des attraits à de potentiels nouveaux habitants et pour maintenir les jeunes, à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.