Contrats records pour Airbus Des embauches espérées

Airbus s’apprête à annoncer une commande historique de 430 moyen-courriers de la famille A320 par la société américaine d’investissements Indigo Partners pour un montant supérieur à 40 milliards de dollars.

Indigo Partners est un groupe américain, basé à Phoenix (Arizona), spécialiste du hard low cost, c’est-à-dire des billets d’avion à tout petit prix, assortis de suppléments en tous genres.

Cette commande, la plus importante de l’histoire d’Airbus, va plus que doubler le carnet de commandes nettes du géant européen cette année, qui ressortait à 288 appareils à fin octobre.

Elle permet  également de renforcer le leadership d’Airbus sur le marché des moyen-courriers remotorisés, que le groupe de Toulouse domine avec plus de 55% des parts de marché. Avec cette commande, il devrait dépasser les 5.500 appareils commandés depuis le lancement de l’A320neo en 2010. 

 


Des embauches espérées

Ils avaient le sourire, les employés d’Airbus, ce mercredi à la sortie du travail. Une petite effervescence a gagné les bureaux et les salles de travail dans la matinée à l’annonce de la nouvelle. Plus de 400 appareils vendus pour près de 40 milliards d’euros, c’est du jamais vu. Une vente incroyable qui n’a pourtant pas vraiment surpris les salariés.

« Je ne suis pas vraiment étonné qu’un si gros contrat ait été signé, Airbus répond aux exigences des clients comme Qatar Airways qui veulent toujours plus de qualité pour leurs produits », confie Manouen, employé chez un sous-traitant sur le site de Saint-Eloi. « C’est une bonne nouvelle mais nous avions déjà une vision sur dix ans grâce à un carnet de commandes bien rempli » relativise Pierre, designer structure au bureau études d’Airbus.

Tous espèrent surtout que les deux gros contrats décrochés dopent l’emploi sur le bassin toulousain. Benjamin, intérimaire chez un sous-traitant espère être embauché grâce à la signature de ces contrats. « C’est une bonne nouvelle, surtout pour moi, l’objectif maintenant c’est un CDI », confesse-t-il.

Pour Romain, en poste sur le site de Saint-Eloi, si vague d’embauches il y a, les secteurs de support technique à la production et de préparation seront principalement concernés. « Une montée en cadence du travail, ce sont des créations de poste chez les sous-traitants. La fin d’année est propice à la signature de grosses commandes, il y a un intérêt économique, il s’agit de commencer 2018 du bon pied », explique-t-il.

 

1 commentaire pour “Contrats records pour Airbus Des embauches espérées

  1. jevouslis
    jeudi, 7 décembre 2017 à 13:05

    Le Qatar achète 50 Airbus A321. Les contrats portent sur plus de dix milliards de dollars.
    France 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.