Souillac: la société G-Pivaudran double sa capacité de traitement de surface

La société industrielle G.Pivaudran dont le siège historique est basé à Souillac vient d’achever la construction d’un tout nouveau bâtiment de production de 3 000 m2. Un investissement qui se chiffre à 4,50 M€.

Nouveau bâtiment de production de 3 000 m2

 

Le nouveau site de production de la société G-Pivaudran sera inauguré en octobre à Souillac. Grâce à son savoir-faire et à sa maîtrise technologique, la société, dirigée aujourd’hui par Marc Pivaudran, poursuit son développement sur le marché du packaging de luxe. Avec la récente extension de son unité de production, elle franchit aujourd’hui une nouvelle étape. Un investissement qui doit lui permettre de doubler sa capacité de production dans les années à venir.

Nouvelles technologies et recrutement

La société vient, donc, d’achever les travaux d’extension de son nouveau bâtiment industriel. Celui-ci couvre une superficie de 3 000 m2, il accueillera des machines d’assemblage et devrait permettre d’accroître la capacité de l’entreprise à réaliser les nouveaux projets confiés par ses clients. C’est toute une stratégie qui se met en place et dont Marc Pivaudran, le président de G.Pivaudran, donne les objectifs : «Nous allons installer une nouvelle ligne automatique d’anodisation (fin 2019) et ainsi pouvoir doubler notre capacité de traitement de surface. Dans le cadre du développement de l’entreprise à Souillac, nous avons en projet le recrutement de techniciens, d’opérateurs qualifiés et nous continuons à déployer notre politique de formation aux nouvelles technologies.»

Ces travaux d’extension et de réaménagement ont représenté un investissement de l’ordre de 2,70 M€ côté immobilier et de 1,80 M€ pour l’équipement en machines. C’est dire l’ambition de la société de se développer au pays.

La société G.Pivaudran compte aujourd’hui 160 salariés et a enregistré un chiffre d’affaires de 18,50 M€ en 2017.


Fournisseur des maisons Chanel, Hermès, L’Oréal, Coty…

L’entreprise conçoit, développe et fabrique des composants métalliques d’emballage pour la parfumerie et la cosmétique.

Créée en 1948 par Georges Pivaudran, elle est dirigée ensuite par Jacques Pivaudran puis Marc Pivaudran depuis 2008, en conservant son caractère 100 % familial. La société est spécialisée sur plusieurs métiers de haute technologie, dans des domaines mécaniques (outillage, emboutissage) ou chimiques (traitements de surface). Les compétences et le savoir-faire acquis pendant toutes ces années lui valent la reconnaissance de tous les acteurs du marché et lui permettent d’être un des fournisseurs référents auprès des acteurs majeurs du secteur : Chanel, LVMH, Hermès, Estée Lauder, L’Oréal, Puig, Coty…

2 commentaires pour “Souillac: la société G-Pivaudran double sa capacité de traitement de surface

  1. jevouslis
    mercredi, 17 octobre 2018 à 11:53

    La société Pivaudran de Souillac, entreprise familiale, leader du marché des composants métalliques d’emballage destinés à la parfumerie et à la cosmétique va fêter ses 70 ans.
    L’agrandissement est achevé et ce bâtiment de 3 000 m2 est déjà en production avec trois nouvelles machines performantes. Un investissement de 8,50 M€ est consacré à ce projet qui s’étalera sur 2019 puisque nous allons également y installer une nouvelle ligne d’anodisation automatisée. Il s’agit d’une chaîne de traitement de surface qui va nous permettre d’accroître notre capacité de production.
    L’entreprise s’est parfaitement relevée de la crise économique de 2009…
    Aujourd’hui, nous sommes 200 salariés, dont 40 à 50 intérimaires. Nous avons pérennisé 8 embauches en début d’année et allons encore recruter une douzaine de personnes, pour étoffer nos équipes et remplacer des départs en retraite.
    extrait de La Dépêche
    Site de Pivaudran

  2. jevouslis
    lundi, 29 octobre 2018 à 10:27

    Made in France. Au moment d’acheter un produit ou un service, plus de la moitié des Français en regarde le pays de fabrication, que ce soit souvent (16%) ou systématiquement (43%). Si ce critère de l’origine du produit demeure un levier d’achat (pour 21%) moins important que la qualité (66% de citations) ou le prix (65%), l’étiquette « Made in France » revêt toutefois une signification particulière pour de nombreux Français : participer au maintien de l’emploi en France (pour 93%), soutenir les entreprises du pays (93%), préserver les savoir-faire nationaux (92%) ou plus simplement réaliser un « acte utile » (88%). Trois quarts des Français (74%) seraient même prêts à payer plus cher pour un produit « Made in France », soit une proportion stable depuis 2011. Dans cette quête, le label « Origine France Garantie » constitue d’ailleurs un allié reconnu : 82% le connaissent et 84% le considèrent comme un gage de confiance sur l’origine française de fabrication d’un produit.
    IFOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.