Bientôt une nouvelle résidence pour les étudiants à Cahors

La réhabilitation du bâtiment de l’ancien Foyer des Jeunes Travailleurs rue Frédéric-Suisse bat son plein. La ville de Cahors, le Grand Cahors et Polygone sont côte à côte sur ce projet de résidence étudiante. « C’est un bâtiment de caractère qui fait partie du patrimoine de la ville. Un projet commun a été arrêté pour accueillir des étudiants » a rappelé Pascal Lacombe, le directeur de Polygone avant de détailler les contours de de la future résidence : « Il y aura 35 logements individuels sur 3 niveaux. Ce sont des studios pour étudiants dont la surface va de 18 à 31 m2. La totalité des logements est prévue en  financement Prêt Locatif Aidé d’Insertion, sauf 6 en PLUS, Prêt Locatif à Usage Social. Chacun sera équipé de mobilier, d’une cuisinette, d’une salle d’eau, de prise télévision et d’un accès internet. Les loyers hors charges iront de 134 à 255 euros en fonction de la surface. Une salle de travail commune ainsi qu’une laverie et un local à vélo sont également prévus. Dans la partie droite du bâtiment, au rez-de-chaussée il y aura aussi un pub associatif. » Jean-Marc Vayssouze, maire et président de l’agglomération, a salué « cette opération emblématique de la politique de reconquête du coeur d’agglo » qui « rentre également dans la volonté d’accueillir les étudiants ». L’élu en a profité pour dénoncer la baisse des APL qui fragilise les bailleurs sociaux et leurs investissements. Et Pascal Lacombe de conclure avec un sourire en coin : « Suite à la convention passée entre l’Etat et Polygone, les locataires de cette résidence pourront, en fonction de leur situation familiale et de leurs revenus, prétendre à l’APL… »

> La mairie et le Grand Cahors souhaiteraient « associer les étudiants à la gestion du pub associatif ». A suivre…

> A ce jour, le chantier entame sa dernière phase de travaux. La partie ouest du bâtiment subit encore des travaux de gros œuvres tandis que la partie est est en démolition. Les travaux s’effectuent en alternance sur les deux parties du bâti afin de ne pas le fragiliser. La première partie de la charpente sera installée d’ici janvier 2018. Les travaux de second œuvre (menuiserie, isolation, peinture…) débuteront sur la même période, ce qui permettra de tenir le délai de livraison fixé à juin 2018. Par la suite, le bâtiment sera ouvert aux étudiants dès la rentrée de septembre 2018. Polygone organisera une commission d’attribution suite aux différentes candidatures étudiantes. Les logements seront répartis en fonction de la situation et des critères financiers.

Datant du XVIIIème siècle, le bâti servait originellement à accueillir les visiteurs de Cahors. On l’appelait donc pour cette raison l’hostellerie des Chartreuses. Au fur et à mesure des années, il garda sa fonction d’hébergement jusqu’à accueillir récemment des jeunes actifs et apprentis travaillant à Cahors. En ce sens et du fait de son vécu, l’immeuble possède une grande valeur patrimoniale que le projet de rénovation préservera.

Histoire de l’emplacement

Le site est probablement celui du forum de la ville romaine. Les templiers s’y installent au 12e siècle, puis les bâtiments de la commanderie supprimée en 1312 sont donnés aux chartreux en 1328. Plus rien d’apparent se subsiste des constructions du Moyen Age. Le Cours de la Chartreuse maintient cependant le souvenir du grand cloître. L’hôtellerie, qui fut le siège  du Foyer des Jeunes Travailleurs, nous est parvenu avec des décors de gypserie et des escaliers à rampe en ferronnerie du 18e siècle. La chapelle, aménagée pour les Sœurs de Nevers en 1861, allie les références à l’architecture byzantine et à l’architecture classique.

en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.