Retombées économiques des festivals du Lot

Quelle fréquentation ? Quelles retombées pour l’économie locale ? Combien d’emplois directs ou indirects concernés ? Pour la première fois, le Département du Lot a commandé une étude sur les retombées économique des festivals réunis sous le label « Le Lot, un festival de festivals ».

Théâtre, lyrique, cinéma, blues, jazz, musiques actuelles, musique classique, cultures du monde, danse contemporaine, arts de la rue… Ce sont aujourd’hui quatorze festivals dont la notoriété valorise fortement la carte de visite du Lot. Les données ont été collectées du côté des organisateurs et aussi du côté des festivaliers.

Une étude utile au Département et aux festivals

Le Département du Lot est un partenaire de longue date de ces festivals lotois notamment à travers un soutien financier sans faille aux structures et associations qui les animent. Pour évaluer ses choix et pour aider les festivals à évoluer, le Département a donc souhaité mesurer les retombées de ces manifestations.

Avec cette étude, il n’est pas question de mettre en concurrence les festivals entre eux car, bien entendu, l’impact de la culture va bien au-delà de simples chiffres

 

festivals2.png
 

 

festivals1.png
 

 

Et après ?

Des données précises et propres à chaque festival ont été données aux organisateurs, ce qui devrait leur permettre de mieux connaitre leurs publics (catégories socio-professionnelles, provenances, modes de fréquentation et d’information), de prendre conscience de leur modèle économique (forces et faiblesses, part de leurs ressources propres et part des subventions, part bénévoles/salariés), de s’interroger sur leur stratégie…

Cette étude conforte également la politique du Département en matière culturelle, une part importante du budget consacré à la culture étant orientée sur le soutien aux festivals. Car beaucoup de ces festivals vont au-delà de la seule organisation d’un événement aux beaux jours : spectacles proposés toute l’année, rapprochements avec les saisons culturelles, accueil de résidences d’artistes profitent à tous les Lotois, hors saison.

Le Département

3 commentaires pour “Retombées économiques des festivals du Lot

  1. S.Costes
    vendredi, 14 février 2020 à 16:16

    et le festival des vielles Mecaniques a Montcléra,vous n’en parlez jamais!!!!!!!!!
    pourtant: entre 5et10000 entrées
    participants européens…………..
    dans la region occupation des gites,hotels,restaurants au complet!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    une semaine avant!!!!!!
    mais oui ça fait parti de la culture!!!!! et quelle culture!!!!!………………….

    • jevouslis
      vendredi, 14 février 2020 à 17:01

      Je crois qu’ils ont un peu de difficulté à parler de ce qui se passe en Bouriane, heureusement que le Blog des Bourians est là!!!

  2. Isle
    mercredi, 19 février 2020 à 01:04

    Eh oui Serge, “ils” manquent de culture locale ceux qui font les études sur les festivals et les habitudes des festivaliers ! Le Festival des Vieilles Mécaniques, nous on connait, (mais il est vrai que nous sommes tout à côté) ! Festival à nul autre pareil dans le département et même beaucoup + loin encore ! Bravo à toi et à toute ton équipe, et bonne continuation à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.