Territoire d’Energie Lot/FDEL réunit les acteurs locaux

Territoire d’Energie Lot a organisé le 29 novembre dernier Les Rencontres Locales de l’Energie, au Best Western Hôtel Divona Plus, à Cahors sur les thèmes de « Contexte de la transition énergétique » et « Enjeux nationaux, ambition régionale, action locale ».  Deux tables rondes, animées par Laurent Benayoun de la Dépêche du Midi, étaient également au programme : « comment fédérer les acteurs du territoire ? », et « contribution/négociation du S3RENR avec les EPCI en présence de RTE ». Les acteurs du secteur étaient tous au rendez-vous : Département, Région, Communauté de communes et d’agglomération, AREC, Ademe, FNCCR… « Notre coeur de métier est l’électrification et nous avons pris le virage de la transition énergétique. Nous voulons aller plus loin, et plus vite sur ce volet. Réunir l’ensemble des acteurs nous a semblé évident  puisque  la transition énergétique c’est l’affaire de tous, chacun a désormais pris conscience que les ressources naturelles de notre planète  ne sont pas inépuisables et  que les émissions de gaz à effet de serre ont un impact sur le changement climatique. Territoire d’Energie Lot apportera sa contribution sur les deux axes majeurs de cette transition à savoir : la maîtrise de la consommation et la production d’énergie renouvelable. Pour répondre à ces enjeux, nous mettons en place une nouvelle organisation que nous avons souhaité vous présenter.  Car nous sommes convaincus que la transition énergétique ce n’est pas un enjeu de pouvoir  mais c’est un  devoir vis-à-vis des générations futures, nos enfants et petits-enfants. C’est aussi un enjeu de solidarité envers nos concitoyens et envers les collectivités que nous représentons. Territoire  d’Energie Lot, qui fêtera en 2020 ses 25 ans d’existence, regroupe la totalité des communes du département et demain les EPCI  pourront y trouver toute leur place.  Comme nous l’avons fait dans le domaine de l’électrification, nous souhaitons donc être un partenaire de premier plan pour les collectivités pour ce qui concerne les enjeux de l’ énergie » a expliqué Jean-Claude Bessou, président de Territoire d’Energie Lot. « On a besoin de passer à une phase opérationnelle » a souligné Guillaume Baldy, vice-président. « Nous avons tous les outils pour soutenir les collectivités » a précisé de son côté Michel Simon, autre vice-président. Conclusion de son collègue Vincent Labarthe, également vice-président de la Région Occitanie : « La Région veut devenir région à énergie positive à l’horizon 2050. Nous avons besoin de nous appuyer sur des acteurs locaux, parfaitement structurés, comme Territoire d’Energie Lot. Cela donne un souffle à l’ambition de la Région. »

>  « Territoire d’Energie Lot exerce la compétence  d’éclairage public pour 130 communes lotoises. Nous avons installé 63 bornes de recharge pour les véhicules électriques dans le département, principalement des bornes de recharge rapides avec les aides financières de l’Ademe et du Département. Nous avons créé un groupement d’achat avec 7 départements voisins  pour les achats d’énergie. Ce groupement  d’achat  concerne pour l’instant les comptages de plus de 36 kilowatts des collectivités et de leurs établissements mais il a vocation à s’étendre à l’ensemble des compteurs quelle que soit leur puissance. Nous  collectons et  valorisons les certificats d’énergie. Par ailleurs, en  2016, nous avons créé l’entente Territoire d’Energie d’Occitanie  qui a aussitôt contractualisé avec le Conseil régional et l’Ademe  pour la mise en œuvre de la transition énergétique. Nous sommes également partenaires de Lot Numérique à qui nous apportons notre contribution  pour le déploiement de la fibre sur notre département et l’accès pour tous au très haut débit. Les travaux d’électrification et l’ensemble de ces actions représentent un investissement annuel d’environ 16 millions d’euros » a rappelé Jean-Claude Bessou.

Medialot

Territoire d’Energie Lot/FDEL est le syndicat intercommunal autorité organisatrice du service public de l’électricité du département du Lot. Il exerce cette compétence au nom de toutes les communes lotoises, compétence qui comprend schématiquement deux parties : la propriété des réseaux électriques moyenne et basse tension (et le pouvoir d’en concéder l’exploitation à EDF/Enedis)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.