Un espace préservé: La forêt de la Braunhie

Sur le territoire du Parc naturel régional des Causses du Quercy se niche la surprenante forêt de la Braunhie (qui se prononce brogne). Le dépaysement est garanti à tous ceux qui osent s’aventurer dans cet espace préservé de 5000 hectares, composé d’un enchevêtrement de roches calcaires érodés par l’eau et peuplé d’igues, de caselles, de pelouses sèches, de grangettes, de lacs et de dolmen. Ce site fascinant au petit patrimoine bâti remarquable et doté d’une diversité écologique notable est protégé par le Département du Lot avec le label « Espace naturel sensible ».

Deux circuits d’interprétation ont été aménagés pour les familles, jalonnés de bornes discrètes en forme de loupe où il suffit de glisser des fiches explicatives (à télécharger ou à retirer auprès des offices de tourisme). Le premier « circuit des fonds de la Brauhnie » démarre au parking du Lac Pudre à Fontanes-du-Causse. Une randonnée de 2 h 30 facile qui s’étend sur 6 km. Le second a pour point de départ le charmant village de Caniac-du-Causse dont la crypte de l’église Saint-Martin vaut le détour. Il permet la découverte des igues, ces gouffres creusés dans la roche calcaire du causse de Gramat. Le circuit est muni de six bornes d’interprétation pour comprendre le paysage de la Braunhie. Sur 7,5 km, les constructions emblématiques du causse guident le randonneur : les murets de pierres sèches, le dolmen de Planagrèze, ou son igue dans lequel coule une rivière souterraine à 270 mètres de profondeur. Prévoir 3 h de visite, le temps de bien s’imprégner de toutes les découvertes. Autre curiosité des lieux : les lacs de Saint-Namphaise, bassins taillés par l’homme pour recueillir l’eau de pluie, permettant aux troupeaux de s’abreuver.

La Dépêche

Nombreux itinéraire de découverte sur le Blog à la rubrique Culture/ Découvertes

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.